Le confinement au Liban au jour le jour, en commençant par lundi 16, mardi 17 et mercredi 18.

Le premier jour, rien n’a vraiment changé, du moins en apparence. La ville d’El Mina est calme et de toutes manières, on fait ce que l’on faisait chaque jour.

Le second jour est plus compliqué. Anne a beaucoup de travail et grand besoin de se dépenser…

Le troisième jour il pleut… même le chat veut sortir !