Des nouvelles d’ET POURKOIPA !

La fabrique de la BD « Et pourkoipa ? » avance bien, j’en suis aujourd’hui presque à la moitié avec les 55 premières pages publiées ICI. Sur ce lien d’ailleurs, jour après jour je rajoute les nouvelles pages au rythme d’une page par jour !

Voici ci-dessous le processus de fabrication de cette BD.

Je pars d’un cadre standard avec une texture différente selon les parties.

Le cadre vide avec une texture de marbre

Je fais le crayonné selon le scénario prévu. Ci-dessous il y a 2 couleurs pour le crayonné qui proviennent du fait que je m’y suis repris à 2 fois (!). Sur le crayonné les personnages sont déjà esquissés et positionnés.

Le crayonné, sorte de brouillon de la page

Après le crayonné vient l’étape de l’encrage, où je dessine les personnages, tels qu’ils vont apparaitre ensuite. J’utilise le logiciel libre KRITA (que je recommande chaudement) et donc je change de calque entre le crayonné et l’encrage.

L’encrage installe les personnages dans les cases

Une fois l’encrage réalisé je commence à colorier, d’abord dans un premier temps avec des aplats de couleur uniforme (sur un calque supplémentaire). Je ne colorie que les personnages. Le fond est traité différemment. Parfois des éléments du décor sont aussi coloriés, comme par exemple les balles et les boites sur la chaine (voir ICI) ; C’est un choix lié à ce que je veux faire passer…

La première phase du coloriage est constituée uniquement de couleurs plates.

La seconde phase du coloriage consiste à nuancer et ombrer les personnages. Je le fais sur un autre calque pour pouvoir revenir dessus. On commence à voir que ça prend bonne allure.

La seconde phase du coloriage apporte des nuances aux personnages

Une troisième phase consiste à traiter le fond. En général je le fais de manière rapide et très schématique sauf pour les éléments qui vont jouer un rôle dans la suite (ici les boites de la case 1). Le fond est dessiné sur un autre calque.

Dernière phase de coloriage pour traiter le fond

Enfin, je change de logiciel pour les dialogues et autres textes. J’utilise l’excellent logiciel libre de dessin vectoriel INSCAPE (que je recommande aussi !)

Bande dessinée Et pourkoipa

Comme vous le voyez, chaque page, c’est pas mal de boulot, d’autant qu’il y a un travail important pour faire le scénario et que si la présentation que je viens de faire de mon travail est linéaire, en fait je fais beaucoup de retour en arrière, pour ajuster les dialogues au dessin par exemple…

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA